Suivi de l’état d’avancement des infrastructures de la première composante

Suivi de l’état d’avancement des infrastructures de la première composante

Les travaux de construction des infrastructures sanitaires, économiques et administratifs avancent bien. Il s'agit des 9 sous premiers projets : le Centre de Santé de Gahororo en Commune Mabanda Province de Makamba, le Marché de Kinyinya en Commune Kinyinya et le Marché de Gisuru en Commune Gisuru de la Province de Ruyigi, le Marché de Mahonda Commune Ryansoro de la Province de Gitega, le Marché de Muhanga en Commune Muhanga de la Province Kayanza ainsi que le bureau de la Commune Nyabihanga Province de Mwaro .

C’est du moins le constat d’une mission de vérification du Ministère des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique, du niveau d’exécution de la composante 1 du PDLE. La mission a visité tous les 9 sous projets pour constater d’elle-même le niveau d’exécution financière et technique.

C’était aussi une occasion de voir la main d’œuvre qui travaille sur les chantiers et entendre d’elle-même la valeur ajoutée de cet emploi dans leurs familles.Ainsi, la main d'œuvre qui travaille sur ces chantiers remercie le gouvernement du Burundi qui à travers le Projet de Développement Local pour l'Emploi (PDLE) a initié la construction de ces infrastructures qui leur est bénéfique.

En effet, à travers l’approche HIMO+, il est prévue une augmentation de l'emploi et la création des opportunités génératrices de revenus grâce aux travaux publics et aux investissements dans les infrastructures locales. 

La main d’œuvre sous assistance de l’ONG CARITAS est donc sensibilisée à l’épargne- crédit et la confection de mini projets.

La main d’œuvre est satisfaite par cette pratique et précise que certains d’entre eux ont déjà achetés des petits bétails, des semences, des portions de terres, etc qui leur sera utile après la clôture du Projet.

 

Ceux qui bénéficient directement du projet sont les personnes qui trouvent un emploi à court ou à long terme grâce à des programmes de travaux publics, la population locale qui a accès à des services de base améliorés tels que les routes, la santé et l'éducation et des infrastructures économiques, comme les marchés, les entreprises qui reçoivent un soutien pour investir dans l'équipement et l’assistance technique pour leur relèvement et leur croissance.

Le projet prévoit également des répercussions indirectes, comme pour les personnes à la charge de ceux qui ont accès à des opportunités génératrices de revenus. En outre, le savoir-faire technique accru des entreprises et les investissements dans les équipements devraient entraîner des revenus et des bénéfices plus élevés ; ce qui devrait créer des effets positifs pour les fournisseurs et les consommateurs.Signalons que le projet compte réaliser 57 sous projets de construction.

Retrouvez d'autres photos sur notre Site Web Publications: Photothèque